Un film de David R. Ellis

Pays: Etats-Unis
Genre: Thriller/Action
Année: 2006
Casting: Samuel L.Jackson, Julianna Margulies, Nathan Phillips, Rachel Blanchard ...

18655597SYNOPSIS:

La mission de l'agent spécial Neville Flynn est simple : il doit escorter un témoin essentiel sur un avion de lignede Hawaï à Los Angeles. L'homme va permettre de faire tomber l'un des piliers de la mafia, après qui Flynn court depuis longtemps. Toutes les précautions ont été prises, mais ce n'est pas assez.
Décidé à ce que le témoin n'arrive jamais au tribunal, le criminel met au point un lâcher de serpents venimeux à bord de l'avion...

INTRODUCTION :

Alors comment un blockbuster devenu culte par le net, aux allures de petit film de série B, peut il attérir sur ce blog ? La réponse est simple, "Snakes on The Plane" rempli sa part de contrat, à savoir divertir au maximum grâce à un scénario taillé dans la multiplicité des genres, et ce grâce à nous, spectateurs...

PREMIERE PARTIE:18476931

C'est davantage sur l'histoire qui entoure ce film, que sur le film lui même que je vais tâcher de m'exprimer. Parce que rares sont les films qui deviennent cultes avant même leurs sorties en salles. "Des Serpents dans l'Avion" avait pourtant tout du film bateau, ringard et convenu. Enième film d'action héroïque, au scénario douteux, et aux invraisemblances à répétition, ce film partait avec un handicap de taille.

D'ailleurs, pour être totalement honnête avec le spectateur, le cinéaste et les producteurs n'ont jamais caché le classicisme du film. Et ce dès le départ, lorsqu'il n'apparaissait sur le net que deux lignes de scénario, sur lesquelles on pouvait clairement se rendre compte du genre convoité.
"Un film d'action, dans un avion, avec des serpents vénimeux". Moyen comme accroche, et pourtant.
Le début de la longue et incroyable ascension du film ne faisait que commencer.

C'est grâce à un internet, et notamment au phénomène des blogs, que le film de David R. Ellis a su trouver son public et sa notoriété.
Un fan, au départ, qui s'approprie les quelques lignes du scénario, qui lance de multiples rumeurs sur le contenu du film, puis tout une interprétation autour du titre "Snakes on the Plane" pourtant très évocateur. Mais ce titre, ce logo, marque les blogeurs.
On croit à un nom de groupe de rock, à une marque de vêtement, et cela entraînera tout un engouement, qui servira positivement le film de la New Line Cinéma production.
Mais là ou d'autres maisons de production auraient pu attaquer en justice les utilisateurs mal renseignés, s'étant approprié les lignes du scénario et toute la marque déposée, et bien New Line a préféré aller dans le sens des internautes, en leur proposant d'inventer eux mêmes, la suite de l'histoire.

C'est ainsi que certaines répliques du film apparaissent comme des oeuvres purement inventées par les spectateurs. Gros coup d'audace de la part de la production, et gros risque artistique.
Mais en y réflechissant un peu plus, on s'aperçoit très vite que cette prise de risque, n'en ait plus vraiment une, parce que le film devient plus accessible à un public, qui en aura choisi lui même l'issue.
C'est ainsi le premier film de l'histoire du cinéma, à être si proche de l'attente des spectateurs.

18476932DEUXIEME PARTIE:

Force est de constater, en observant le film, qu'il y'a effectivement, une grosse partie purement inventée, parce que le film semble voué à de multiples rebondissements possibles.
Dès le début, plage paradisiaque, jungle tropicale, sable blanc et cocotiers. Contraste incroyable avec la suite d'un film dont l'histoire nous met en confrontation directe avec des centaines de serpents.
Il y'a comme un décalage entre la volonté de faire un film d'action dans un avion, et un début de film complètement à l'opposé.

Cela rend le film surprenant, durant l'heure et demi de sa durée, parce que jamais, on ne sait réellement ce qu'il va se passer. Bien que le genre du film veuille évidemment un dénouement heureux et héroïque, mais l'abileté du réalisateur à passer d'un genre à un autre, confond cette notion de simplicité et de prévisibilité.
Du coup, l'on peut aisément passer de la comédie au film d'horreur, pour ensuite revenir à un suspense plus haletant. Facilité déconcertante d'adaptation, déservant un film toujours surpenant et plutôt bien réalisé.

Dans l'avion, tout va très vite. Le cinéaste balaye ainsi tous les films du genre par cette fausse parodie des films d'aviation. Le commandant qui meurt, le copilote malchanceux lui aussi victime, pour arriver à ce qu'un passager reprenne les commandes du Boeing. Evidemment, gros coup d'intox aux films du genre. Franche rigolade, second degré. Le film de David R. Ellis ne revendique aucune prétention, et c'est ce qui en fait sa force.

Un couple qui se réfugie dans les toilettes de l'avion pour faire l'amour - fantasme récurrent - ici utilisé comme élément d'intrigue, le passager mécontent, l'hôtesse sexy, le gros blagueur, le flic super héro, le courageux, tout y est pour que le film se passe sous les meilleures hospices.
Mais là ou d'autres oeuvres se prennent au sérieux, "Snakes on the Plane" lui, revendique son côté kitsch.
Pari réussi.

CONCLUSION:

"Des Serpents dans l'Avion". Film d'action survitaminé, aux allures de série B kitsch. Souvent volontairement maladroit, il n'en demeure pas moins un film d'action surprenant, très bien réalisé, permettant de passer un agréable moment.
Souvent on en demande pas plus à une oeuvre, à partir du moment ou l'on y prend du plaisir.
Ici, le pari est d'autant plus réussi que le film parvient à jouer sur la parodie, et l'humour, avec beaucoup de nuance et d'intelligence.
Ce n'est pas le plus grand film d'action qui existe, mais au moins, on s'amuse, on rit, et l'on s'étonne même parfois.

EN DEUX MOTS :

Action, humour, suprises, nous sommes dans un film réussi, ni plus, ni moins. :-)